[Live-Report] 👁🌟👁 Holy Two nous emmène voir les étoiles ðŸ‘ðŸŒŸðŸ‘


Plongée au cœur d’une electro pop, sombre et envoûtante avec le duo Lyonnais Holy Two qui était, mardi soir, de passage à Paris pour notre plus grand bonheur. Retour sur cette soirée passée la tête sous les Etoiles…

Les Etoiles donc…
Pour celles et ceux qui ne situeraient pas le lieu, il s’agit d’une petite salle chaleureuse, intime et pleine de charme du 10ème arrondissement. Annoncé en première partie : Louis Piscine. Auteur, compositeur et interprète originaire de Troyes, c’est accompagné de June – au synthé et aux percussions – que nous le retrouvons pour une escale musicale remplie d’énergie et de farniente.

Vêtu d’une chemine à fleurs et arborant une belle petite moustache, l’élégant « dandy »Â donne le ton dès les premières notes et nous emmène en vacances, armé de sa guitare. Il nous présente son EP sur une rythmique cool et sautillante. Il nous chante les sentiments, la liberté, l’amour avec un grand A mais aussi celui qui se déchire. La découverte est douce et agréable. 🌴☀🍹


✨ 21h sonne aux Etoiles ✨
Le moment tant attendu, pour le public parisien venu en nombre ce soir, d’accueillir Holy Two.
Le groupe, formé en 2012 sur les bancs d’une école d’architecture, se compose d’Elodie Charmensat au clavier/chant et d’Hadrien Perretant qui officie à la guitare, au coeur et qui mixe également les sons. Nous voilà dès lors plongés dans une atmosphère à la fois planante et aérienne : le duo et Rémi Ferbus, qui les accompagne à la batterie, rejoignent la scène vêtus de vestes gris métal réfléchissantes, dévoilant toute leur beauté sous les faisceaux de lumières.

Le concert s’ouvre avec une nappe de riffs électriques bordés par la douceur des synthés. On se laisse rapidement séduire par cet univers dont les nuances, subtiles et prenantes, nous dévoile une inventivité et intensité sonore au fur et à mesure que les morceaux se tissent. Sonorités electro/rock planantes, nuances new-wave, beats hip-hop le tout bercés par la voix caractéristique et puissante d’Elodie qui chante et enchante…

Le public (re)découvre émerveillé les titres de leurs EP dont le dernier en date « Misunderstood » (sorti en octobre). Les sourires que l’on peut apercevoir parmi la foule sont nombreux, les reprises en coeur des couplets sont, quant à elles, joyeuses.

« Undercover Girl », « Orchid », « Misunderstood », « Face It », « Chalk Farm », « Wild Nights », « Rush », « Festin », « Of Water and Bones », « Le Tal »… les morceaux s’enchainent à merveille sous le hochement des têtes. Des hymnes lents et percutants, se dévoile une complémentarité vocale et une complicité sans faille.

Une plongée dans « l’upside-down » qui nous ferait (presque) oublier le temps, l’heure du rappel ayant (déjà) sonné. La foule ne perd cependant pas de vue la scène, savourant chaque instant et chaque note jusqu’au dernier morceau.

Holy Two façonnent les mélodies avec une aisance surprenante et une recherche élaborée et solide en terme de composition. Ce que l’on apprécie chez eux, en plus de leur maitrise et de leur univers singulier, c’est ce naturel et cette sincérité désarmante. Un talent plus que prometteur.

Ce voyage jusqu’aux Etoiles fut doux et cosmique… 💫💙

Photos du concert © itsallaboutmusique


Découvrez leur dernier EP ici 👇 :

S.A
Musicalement vôtre 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.