(FR) INTERVIEW | SAÍGO

Il y a quelques semaines, en traînant sur YouTube à la recherche de nouvelles pépites musicales à vous mettre sous la dent, je me suis faite emportée par une vague RNB, funky et soul au groove indéniable.
Un halo prénommé SAÍGO.
J’ai donc voulu en savoir un peu plus sur lui et faire les présentations en bonne et due forme pour toi, amoureux de musique. Un email et quelques questions plus tard, voici mon tête-à-tête avec cet artiste au talent indéniable.

C’est parti !

oksaigoCopyright photo : Caroline White

1 – Pour ceux qui ne te connaissent pas (encore), pourrais-tu te présenter ? 

Salut ! Je m’appelle SAÍGO, je vis entre Los Angeles et le sud du Brésil. Je suis actuellement en Bulgarie pour travailler sur mon premier EP.

2 – Peux-tu nous parler de ta carrière artistique/musicale, de tes débuts jusqu’à aujourd’hui ? 

Aussi longtemps que je me souvienne, je chante et je fais du son (assez étrange) depuis pas mal de temps. Ce projet est mon premier projet combinant à la fois mon travail d’écriture, le chant et la production.

3 – Quand as-tu commencé à faire de la musique ?

Un de mes premiers souvenirs concerne la danse et le chant. Je m’exerçais sur les cassettes de Madonna appartement à ma mère. A l’époque, je jouais également du violon, du saxo et du piano, comme un enfant. Le travail d’écriture de mes chansons a véritablement commencé à l’âge de 16 ans.

4 – Quand as-tu lancé ton projet ? (en tant que SAÍGO)

L’année dernière je vivais au Brésil, explorant de nouvelles idées pour les bases de mes beat que j’ai laissé infuser à la soul avec quelques éléments electro. Quand je suis rentré à L.A. , j’avais avec moi le contenu d’un album en chansons. J’ai donc décidé que tout ce nouveau son et ces nouvelles chansons avait justement besoin d’un nouveau nom. Le projet SAÍGO est né à ce moment-là.

5 – D’ailleurs, pourquoi ce nom ? Y a-t-il une signification particulière ? 

Il signifie beaucoup pour moi car il est un clin d’œil à mes racines vietnamiennes, ainsi qu’un mélange de mots portugais et anglais liés à mon départ pour le Brésil et L.A.

6 – Comment est-ce que la musique est venue à toi ?
D’où te vient cette passion ? 

Mon amour et ma passion pour la musique sont avec moi depuis mon plus jeune âge. J’ai toujours trouvé une joie immense dans l’immédiateté et la communion de la musique live. 

7 – Parmi tes influences, qui j’imagine doivent être nombreuses et variées, qui pouvons nous retrouver ?

Stevie Wonder et Al Green m’ont appris l’art et la manière de chanter, à travers la radio. D’Angelo appartient également au panthéon des artistes qui représentant les plus grands de tout les temps. J’aime beaucoup João Gilberto ainsi que le travail de Jobim/De Moraes. James Blake et Little Dragon sont de grandes inspirations pour moi en ce qui concerne leur travail pour les sons et la production. C’est très intéressant.

8 – Quels artistes, musiciens t’influencent/t’ont influencés par le passé ? (Je parle également des artistes en tant que tel qui jouent généralement un rôle important dans la vie des musiciens) Que représente la musique pour toi ?

Je suis attiré par les impressionnistes et les surréalistes. Par exemple, M.C. Escher est très inspirant en ce qui me concerne, aussi bien dans son bilan de l’abstraction, du surréalisme que de la conception et de la science. Je pense également que le rôle de producteur de musique est semblable à celui d’architecte, à certains égards. Vous avez une vision intégrant plusieurs disciplines et vous avez ainsi la possibilité de passer d’une phase de création à l’autre en essayant de trouver un moyen d’assembler tous les morceaux ensemble, de manière sensible et artistique. Malheureusement, bien souvent on retrouve une forme commune dans cette fameuse architecture qui en va de même avec la musique. L’ennuyeux, l’omniprésent, cette sorte de compromis… J’essaie d’éviter cela au maximum. 

9 – Y a-t-il des artistes qui t’ont demandé de travailler avec toi récemment ? Si oui (et si ce n’est pas un secret) lesquels ? Si non, avec qui souhaiterais-tu travailler/collaborer ? 

Je suis très, très, très excité à l’idée de travailler et d’avoir été impliqué dans le nouvel album de Kan Wakan. Je pense que c’est tout ce que je peux dire! Je collabore en ce moment avec plusieurs autres producteurs et artistes.

10 – Si tu devais me conseiller/me parler d’une musique qui te transporte et dont tu ne peux pas te passer d’écouter, ce serait quoi ? Un peu comme ton album de chevet.

Je pense que la seule musique pour laquelle je ne serais jamais lassé d’écouter est la musique classique. Sinon, le dernier album d’Anderson .Paak est génial!

11 – Quelle est ton approche du studio ? et de la scène ?

Quand j’ai l’opportunité de pouvoir travailler avec des instrumentistes ou des producteurs, c’est qu’il est temps pour moi d’explorer et de faire quelque chose de cool, que personne n’a encore eu l’occasion d’entendre. Je voyage tellement que je ne suis pas très impliqué dans une scène en particulier. La communauté SoundCloud reste celle qui est la plus proche.

12 – Comment composes-tu ?

La musique que je fais est principalement faite sur mon ordinateur. Je suis obsédé par les sons, l’arrangement et la composition. L’écriture des paroles et de la mélodie est un processus que j’effectue seul et qui est très privé pour moi. J’aime marcher autour de la ville et faire semblant d’avoir une conversation au téléphone alors qu’en fin de compte, je suis entrain de chanter tranquillement et d’enregistrer des idées mélodiques.

13 – Qu’est-ce qui est le plus gratifiant dans ta pratique de la musique ?

Rien ne se compare à l’expérience de pouvoir chanter mes chansons à des gens qui aiment la musique de manière générale. C’est un acte vraiment puissant, une sensation transformatrice et émotionnelle que de pouvoir partager nos points de vue et nos expériences avec les uns et les autres. C’est un honneur de pouvoir faire partie de ça et de pouvoir vivre ce genre d’expériences grâce à la musique.

14 – Et au contraire, qu’est-ce qui serait pour toi le plus décevant ?

Il y a tellement de défis à relever pour un nouvel artiste, des tas de choses à affiner qui finissent parfois par devenir obsédants sur tous les aspects. La façon dont vous présentez votre art au monde et la façon dont vous trouver votre public. Comme toutes les initiatives valables, il faut beaucoup de patience et d’humilité.

15 – Certaines personnes pensent que la qualité des vidéos clip est baisse chez certains artistes. Les clips sont une forme d’art tout aussi importante que le son lui-même. Il est une autre façon de consommer la musique, une autre facette de l’art et du divertissement. As-tu pensé à ce que tu aimerais faire pour illustrer tes prochains titres ?

Cela va dépendre du directeur/directrice de réalisation. Je suis ouvert à toutes propositions, idées et formats. Mais il est vrai que cela ne fait pas parti de mes expertises donc j’aimerais avant tout pouvoir travailler avec quelqu’un en qui j’ai confiance, pour son travail et sa vision. 

16 – Quelle relation entretiens-tu avec tes fans/les gens qui te suivent ? 

Je suis très reconnaissant envers chaque auditeur. Je réponds, dès que je le peux, aux nombreux messages et tweets que je reçois!

17 – Quel est ton TOP3 musical du moment ?

Anderson .Paak, NAO et Kan Wakan.

18 – En dehors de la musique, qu’est-ce qui te passionne dans la vie ?

Je suis passionné par l’apprentissage et, de manière général, à tout ce qui touche l’accès à l’éducation pour tous.

19 – Quelle est la suite de tes projets ? Est-ce que tu travailles sur une éventuellement tournée européenne ? (Je t’attends à Paris tu sais ! haha)

J’ai joué mon premier concert ici, à Sofia (capitale de la Bulgarie),  il y a quelques semaines de ça et j’espère pouvoir revenir en Europe l’été prochain. J’ai de la famille à Paris, je serais donc ravi de passer par là! 

S.A
Musicalement vôtre

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.