#1MOIS1ALBUM : Wildheart pour fondre comme glace au soleil.

A l’occasion de son passage à l’Olympia le 7 octobre prochain, le chanteur-auteur-producteur américain, charismatique et sensuel Miguel (de son vrai nom Miguel Jontel Pimentel) est de retour dans les bacs avec un nouvel album intitulé Wildheart (sorti le 30 juin dernier chez ByStorm Entertainment et RSA Records).

Ce troisième opus, sur lequel nous pouvons retrouver à la production la présence de Benny Blanco, Cashmere Cat, Benny Cassette ou encore DJ Premier oscille entre R&B, rock, funk et hip-hop, le tout teinté de notes sexy-soul.
De quoi faire monter la température et vous faire véritablement fondre cet été !

miguel

Trois ans après le très réussi Kaleidoscope Dream (pour lequel son titre « Adorn » lui permis de remporter un Grammy Award et le trophée de la meilleure chanson R&B de l’année), Miguel offre une fois de plus à son public un délicieux cocktail de soul/funk électrisé de riffs rock et de beats électro. Annoncé par le titre « Coffee », Wildheart comprend également un titre avec le rappeur Kurupt et « Face the Sun », avec Lenny Kravitz.

Miguel – Adorn (Live at Amoeba)

Miguel – Coffee (1Xtra Live Lounge)

« Cet album, c’est le début d’une conversation, j’espère juste que ça va inspirer les jeunes, qu’ils seront conscients du fait que nos choix et nos façons de penser sont en fait déterminés par les médias et par notre société. »

numb

Wildheart est un album moderne et ambitieux, une référence aux plaisirs charnelles et à l’amour sauvagement romantique. C’est un album pour les femmes et sur les femmes.
L’album regroupe 16 titres (dont 4 bonus tracks) qui défient un large panel de sonorités R&B-rock langoureuses et agrémentées de touches soul. L’artiste excelle avec un groove et un timbre de voix plus poussé et parfaitement contrôlé. Malgré des textes plus crus, les mélodies sont délicieusement envoûtantes.

Miguel – …goingtohell

Certains pourrait facilement rapprocher cet album avec ceux de ses acolytes tels que Kendrick Lamar (avec Pimp A Butterfly), D’Angelo (avec Black Messiah) ou encore Prince (avec notamment le titre « Darling, Nikki ») pour l’esthétisme, l’importance des racines et l’approche de la sexualité moderne qu’ils revendiquent. 

Avec « Wildheart Chapter 1 – Find What You Love and Let it Kill You »,  Miguel nous embarque dans un univers unique, poignant et pointu. Un opus remarquablement réussi !

S.A
Musicalement vôtre

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.