#ZOOMSUR : Yelawolf | STEREO

Quand Snoop Dogg et Eminem se rencontrent, ça donne…

Yelawolf, de son vrai nom Michael Wayne Atha, un rappeur américain né le 30 décembre 1979 à Gadsden (Alabama).  L’origine de « Yelawolf » est une référence à ses racines amérindiennes (« Yela » signifiant le feu, la force, le courage, et « Wolf » le loup).

Actuellement sous contrat avec le label Shady Records, Yela the Super Nova a sorti le 21 avril dernier Love Story, son deuxième album studio composé de 18 titres. Produit par WLPWR, Malay, Eminem et Track Bangas, l’album fut classé 3e du Billboard 200 et 1e du Top US RnB/Hip-Hop et Rap Album.

yelawolf

Influencé par des artistes tels que Snoop Dogg, Ice Cube, Three 6 Mafia, Wu-Tang Clan ou encore N.W.A, Souls of Mischief, Cypress Hill et UGK, il parcourt durant sa jeunesse les scènes locales avec des groupes comme Southside Hustler et Haystack.
Mais c’est à Antioch (une municipalité du comté de Contra Costa dans l’Etat de Californie) que Yelawolf se passionne profondément pour le hip-hop. Dès lors, il se met à écrire ses premiers textes de rap, basés sur ses influences musicales.

« Ce sont mes voyages, mes rencontres et mes fréquentations qui ont apporté cette créativité à mon esprit »

En 2005, après avoir participé à l’émission de téléréalité The Road to Stardom with Missy Elliott qui attira l’attention du public pour sa qualité d’artiste graphiste (peinture murale), il décide de publier « Pissin’ in a Barrel of Beez » sa première mixtape, puis son premier album indépendant « Creek Water »

Creek Water porté par un magnifique sample de flûte ❤

Deux ans plus tard, il signe un contrat chez Columbia Records et sort la même année le single « Kickin » mais l’album qui devrait suivre « Fearin’ and Loathin’ in Smalltown, U.S.A. » ne sera jamais publié.
À la fin de l’année, Yelawolf quitte Columbia.

YelaWolf_Creek_Water-front-large

En 2008, il sort deux mixtapes : « Balls of Flames : The Ballad of Slick Rick E. Bobby » et « Stereo : A Hip Hop Tribute to Classic Rock » toutes deux passées inaperçues.
L’année qui suit, il signe un contrat chez Ghet-O-Vision Entertainment et publie son premier EP « Arena Rap »

Candy & Dreams 

Fin 2009, Yelawolf commence à travailler avec WillPower, producteur chez Ghet-O-Vision, sur sa mixtape « Trunk Muzik » (sortie en janvier 2010) qui connaît un immense succès sur internet.

Trunk Muzik

La même année, le rappeur signe un contrat avec Interscope Records, et commence à travailler sur une réédition de sa mixtape intitulée Trunk Muzik 0-60. Cet opus, publié le 22 novembre 2010 conjointement chez Ghet-O-Vision et Interscope, est acclamé par la critique et le public.

En Mars 2011 , Yelawolf signe chez Shady Records (le label d’Eminem) et sort la même année son album deuxième album studio Radioactive le 21 Novembre.
Arrivé 27e au Billboard 200, l’album est produit par Eminem (producteur executif), Jim Jonsin, J.U.S.T.I.C.E. League, Diplo, The Audibles, Pooh Bear and WillPower des SupaHotBeats et compte plusieurs featuring dont Eminem, Kid Rock, Lil Jon, Fefe Dobson, Mystikal, Shawty Fatt, Rittz, Killer Mike, et Gangsta Boo.

Good Girl feat. Poor Bear


Je vous propose de (re) découvrir STEREO, une mixtape de 17 titres mêlant rythmique hip-hop aux titres des grands classiques du rock tels que Pink Floyd, AC/DC, Neil Young ou encore les Beatles.

Yelawolf | STEREO (Full Mixtape)

Brillant à souhait.

S.A
Musicalement vôtre

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.