Curtis Harding : Live Report

A l’occasion de sa tournée européenne et pour son premier concert Parisien, Curtis Harding et son groupe nous font le plaisir d’investir la Flèche d’Or le temps d’une soirée dans le cadre de la deuxième édition des [PIAS] Nites avec ARTE Concert et le label indépendant [PIAS] !
Quoi de mieux qu’une salle intimiste pour un premier rendez-vous ?

Ancien choriste de Cee-Lo Green/Outcast/Cole Alexander des Black Lips, Curtis Harding jeune compositeur de neo-soul originaire d’Atlanta (signé sur Burger Records) a sorti le 26 janvier dernier son premier album Soul Power teinté d’un univers groovy, emprunt des musiques noires américaines.

Retour sur cette belle soirée annoncée sold-out !


19h30 – Rendez-vous fixé au 102 rue de Bagnolet dans le 20ème.

La soirée commence avec le groupe OSTYN, projet solo de Bert Ostyn le chanteur d’Absynthe Minded, qui mêle un univers pop-rock à des sonorités aquatique, dream pop.

wordpress

OSTYN – Mary
http://www.youtube.com/watch?v=agutX0OEx0c

OSTYN – Crank

Les quatre Londoniens du groupe pop-rock GENGAHR prennent le relais avec une pop à la fois rock et mélodique, accompagné d’un beat électro.

10455688_10206087358608216_4539126198765430125_n
Au fil des morceaux se révèlent des balades oniriques bercées par la voix douce et angélique du chanteur.

GENGAHR – She’s A Witch

GENGAHR – Fill My Gums With Blood


21h : arrivée du Soul Power

Lunettes de soleil vissées sur le nez, pull orange et afro merveilleusement coiffée, Curtis et ses 4 musiciens donnent d’emblée le LA.
Armée de sa Stratocaster rouge, il est accompagné sur scène d’un trompetiste, de Jonah à la batterie, de Sean à la basse et de Danny Lee Blackwell (guitariste des Night Beats).

1655975_10206087669935999_4797939356927997623_n

Malgré les problèmes de son au début de concert, le live reprend rapidement son cours.
Les premiers notes captent d’emblée l’attention du public qui semble déjà conquis.

« Keep On Shining », « Beautiful People », « Next Time », « Freedom », le très smooth « Heaven’s On The Other Side »… Les titres s’enchaînent sous les applaudissements de la foule et des riffs garage/rock.

10313037_10206066017834710_5179409485847753172_n

Un répertoire riche mêlant rhythm & blues, soul et rock ‘n roll guidé par le charisme old school de ce soulman avéré, d’une voix de velours un peu à la Otis Redding ou encore à la Prince, et d’un band cadré à souhait.

« Castaway », « I Need A Friend », « Surf » viendront clôturer ce voyage d’1h/1h10 durant lequel le groove et la soul on rencontrer le rock indé.

Curtis Harding – Keep On Shining

Curtis Harding – Next Time

Un artiste à suivre de (très) près.

S.A
Musicalement vôtre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.