Paris > Stockholm : voyage expressément groovy avec les Dirty Loops !

Le 20 mai, les Dirty Loops ont donnés rendez-vous au public Parisien à la Boule Noire, deux jours après leur concert à Tokyo.
A l’occasion de leur premier album « Loopified » sorti le 16 avril au Japon, le 19 mai en Angleterre et le 10 juin aux Etats-Unis, ce dernier qui fut fortement apprécié et salué par la critique est devenu numéro #2 des ventes sur iTunes et numéro #1 des ventes d’albums au Japon !
La France salive encore.

10406479_10203832743644251_7753651863343825031_n

Formée de Jonah Nilsson (chant/clavier), Henrik Linder (basse) et d’Aaron Mellergårdh (batterie), la bande de Stockholm (suède) qui décrit son style comme « a classic jazz-jam » a su se faire un nom grâce à ses reprises de titres pop monstrueusement groove.

« Just Dance » de Lady Gaga, « Baby » de Justin Bieber ou encore « Rolling in the Deep » d’Alèle, « Sexy Back » de Justin Timberlake, « Rude Boy » de Rihanna n’y ont pas échappés.
Succès fulgurant puisque les vidéos du groupe totalisent des millions de vues sur Youtube.

Dirty Loops – Circus (Britney Spears cover)

Avec pour référence Stevie Wonder, Quincy Jones, Adam Levine, Dallas Austin, Rodney Jerkins, ou encore Brian McKnight, les Dirty Loops ont fait le grand saut avec leur tout premier opus composé de 12 titres qui s’était fait longuement désiré.
Retour sur une soirée hautement (et humidement) attendue !

Top départ de la soirée à 19h30 avec les membres du groupe Lost My Name, premiers sur scène à ouvrir le bal.

1549460_10203850970179903_790974209105383584_n

Composé de Meryem (chant), de Rule et Gooz (guitares) de Flo (clavier) et de VDB (batterie), ces 5 frenchies ont offert au public un avant-goût de leur univers electro/rock puissant et efficace grâce à des titres énergiques, à une présence et complicité sur scène indéniable : « Raise It Up » (single de l’EP Spark In A Cage), « Live Revolution », « Waise » et « Get Wild » pour final.
Sortie de leur EP en octobre prochain.

« Rise It Up »

20h15 : « Dirty Loops ! Dirty Loops ! Dirty Loops ! »

ok

Pour leur premier concert dans la capitale, l’ambiance dans la salle est palpable, le public bouillant d’impatience.

Une mise en bouche électrique avec le premier titre de la soirée : « Circus » (Britney Spears cover) guidé par les chants de la foule et les pas de danse de Jonah qui nous rappelle vaguement ceux du King of Pop.

« Singuing For Love », « Rolling In The Deep » (Adele cover), « Die For You »« Wake Me Up » (Avicii cover), « Please Don’t Stop The Music » (Rihanna cover), « Baby » (Justin Bieber cover), « Hit Me » (première chanson originale du groupe).

Les titres s’enchainent les uns après les autres.

« Sexy Girls »version live

« Sexy Girls » – version studio

Les solos d’Henrik Linder rythmé de « slap-bass » confirment bien son statut de « monster ».
Le public est conquis.

Performance incroyable d’Aaron Mellergårdh le temps d’un solo de batterie :

1925166_10203834578410119_7358319021937031454_n

Malgré des problèmes de sons tout au long de la soirée (coupures, mauvais ajustements micros…), la fin du show fut largement remarquée avec une reprise du titre «Ta fête » de Stromae.

« We are going to make a fun attempt to you and this is for me to do something I never never done. First time I do it. This gonna be for you guys, I’m going to sing in French but I’m doing to have some help from a girl. Come up on stage Lost My Name » 

10320586_10203834122078711_3505571577453647236_n

Le voyage Paris > Stockholm prend fin à 21h45.

Et comme le disait Andreas Carlsson (le producteur des Dirty Loops) : « La première fois que je les ai entendu, j’ai tout de suite pensé que c’était les meilleurs musiciens que j’avais pu entendre de tous ceux que j’avais entendu auparavant. »

S.A
Musicalement vôtre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.